0 Panier
Ajouté au panier
    Vous avez articles dans le panier
    Vous avez 1 article dans le panier
    Total
    Procéder au paiement Continuer les Achats

    L’huile d’argan, surnommée l’or du désert, est tirée de l’arganier, arbre endémique du Maroc, surtout présent dans le Souss, au sud-ouest du pays.

    L’huile d’argan est utilisée depuis la nuit des temps par les femmes berbères du sud du Maroc pour ses nombreuses propriétés.

    Mountain

    La grande majorité de la production passe par des coopératives féminines.

    Le but de ces coopératives est dans un premier temps de sauver l’arganier menacé de disparition, et dans un second temps, d’améliorer les conditions de vie et de travail des femmes en zone rurale.

    Les femmes se chargent de toutes les phases de la production.

    La production de l’huile d’argan est un processus long et fastidieux.

    Une fois mûrs, les fruits sont récoltés et apportés au village où ils sont décortiqués.

    Les femmes brisent les coques entre deux pierres. Les amandons ainsi débarrassés de leur coque sont alors broyés dans un moulin à main appelé azerg.

    La pâte obtenue est pétrie longuement, puis pressée à la main pour en extraire de l’huile.

    Ce sont les hommes qui vont ensuite vendre l’huile sur les marchés.

    L’arganier, source de vie :

    En effet, l’arganier est une source d’énergie (bois et coques pour le chauffage), d’aliments pour le bétail (feuillage et pulpe) et de nourriture pour l’homme (l’huile).

    Bon à savoir !

    • L’arganier peut vivre de 150 à 200 ans. Il donne des fruits dès l’âge de 5 ans, avec un rendement optimal à l’âge de 60 ans
    • Il mesure de 8 à 10 mètres de haut
    • Un arbre produit 10 à 30 kg de fruits
    • Il faut environ 38 kg de fruits pour produire 1 litre d’huile
    • L’arganier contribue à protéger la plaine du Souss contre l’avancée du désert. Malheureusement, à cause de l’homme et de l’urbanisation, de grandes parties de forêts ont été arrachées ces dernières années.